Mettre en mouvement sa main, au rythme de sa respiration … Profitons-en alors pour l’agrémenter d’une jolie fleur !

Préparation :

Avec de simples feutres pour enfants, dessinez sur l’une de vos main une fleur qui vous plaît.

En groupe :

Il peut être difficile d’avoir assez de matériel et de temps pour dessiner une fleur sur chaque main … on peut tout aussi bien inviter les enfants à l’imaginer !

On joue … ?!

Maintenant que chacun a sa fleur dans sa main (ou l’a imaginé) nous allons découvrir que cette fleur est magique

Je m’installe tout d’abord dans une position assise et confortable … J’amène ma main qui porte la fleur près de ma bouche (à 20 cm environ) …

Lorsque j’inspire, l’air qui entre ferme la fleur (ma main dans les faits) …

Lorsque j’expie, l’air qui sort ouvre la fleur …

Et pendant quelques instants ma fleur va accompagner ma respiration …

Elle s’ouvre lorsque j’expire, et se ferme lorsque j’inspire …

Inlassablement … elle s’ouvre … et se ferme …

…Il est possible qu’au bout de quelques instants je sois en train de me dire des choses tel que “je commence à m’ennuyer” ou “à quoi ça sert ?” … si je remarque ces pensées je peux tout simplement sourire car je viens de reconnaître mon mental, “ma machine à pensées”, qui s’est mise en route ! … puis je reviens vers ma fleur …

Encore et encore “ma machine à pensées” va très certainement se mettre en marche 10 fois, 20 fois …

… Encore et encore je reviens calmement vers ma fleur … qui s’ouvre et qui se ferme … au rythme de ma respiration.

Pour terminer ce temps, je peux maintenant garder ma main fermée, fermer les yeux quelques instants et compter 3 respirations.

L’échange

Après cette pratique vous pouvez demander si l’enfant a envie de partager ce qu’il a ressenti.

Cette écoute, est un moment d’accueil de l’expérience de l’enfant simplement … pas besoin de théoriser ou de commenter… si vous le questionnez, restez sur des questions simples et sur son ressenti, en accueillant sans commenter : “Oh”, “Ah bon !”,”C’est intéressant” …

Etait-ce facile de rester concentré sur ta fleur ? As-tu pu remarquer ta “machine à pensées” ? …

Vous pouvez finalement lui proposer d’écouter votre expérience.