Cette activité propose de nous aider à rester concentrés grâce à nos sens et plus particulièrement le toucher … A vos galets !

Préparation

Placer un galet quelques heures auparavant au congélateur

En groupe

Prévoyez un galet par enfant, si vous n’avez pas la possibilité d’avoir un congélateur, placer les galets en plein soleil quelques minutes avant, pour qu’ils soient chaud, mais pas brûlants !

On joue … ?!

Je m’installe confortablement et commence par compter 3 respirations …

Je vais maintenant placer le galet dans le creux de ma main et pendant toute la durée du jeu je vais le laisser à cet endroit …

Pendant ces quelques instants je vais essayer de m’intéresser qu’à ce galet et à son contact sur la peau de ma main …

Je vais donc tout d’abord m’intéresser à sa température et à comment je la ressens dans ma main … Est-ce une sensation agréable, désagréable ou neutre pour moi ?

Peut-être que cela picote, que cela chatouille ou que le froid “me chauffe” ?

Je fais donc attention à toutes les sensations qui me font savoir que ce galet est dans ma main …

Si cela m’aide je peux aussi fermer les yeux …

Il est possible qu’au bout de quelques instants je sois en train de me dire des choses tel que “je commence à m’ennuyer” ou “pourquoi je suis en train de faire ça ?” … si je remarque ces pensées je peut tout simplement sourire car je viens de reconnaître mon mental, “ma machine à penser”, qui s’est mise en route ! … puis je reviens vers mon galet et les sensations de ma main … la température, le contact sur ma peau …

… et à chaque fois que je remarque “ma machine à penser” je fais l’effort de revenir au galet … encore et encore … je peux penser à des choses qui se sont passées ce matin ou qui se passeront plus tard … des moments chouettes ou des soucis moins sympas …Je reviens au galet.

… peut-être que je vais faire 5, 10, 20, 100 fois ces allers et retours entre mes idées et le galet … à chaque fois que je reviens vers celui-ci je peux sourire car c’est à ce moment que je prends soin de moi et que j’apaise la “machine à penser”.

Avant de terminer cet exercice … et de rouvrir les yeux si je les ai fermés, je prends le soin de compter 3 respirations.

Suggestion, à adapter en fonction des enfants !

L’échange

Après cette pratique vous pouvez demander si l’enfant a envie de partager ce qu’il a ressenti.

Cette écoute, est un moment d’accueil de l’expérience de l’enfant simplement … pas besoin de théoriser ou de commenter… si vous le questionnez, restez sur des questions ouvertes et sur son ressenti, en accueillant sans commenter : “Oh”, “Ah bon !”, ”C’est intéressant” … Vous pouvez aussi lui proposer d’écouter votre expérience.

Variantes pour la semaine

Changer d’objet (un glaçon, un fruit, un jeu…), faites varier les températures, le poids, la texture des objets … Demandez à votre enfant quel objet il a envie d’explorer !

Personnalisez le galet avec votre enfant, il se peut qu’il devienne son galet de méditation !