Site icon La Pause Bonheur

jeux-médite#12

Se faire des cadeaux dont la magie opère tout de suite … sentir leurs bienfaits là, maintenant dans notre corps !

Préparation :

aucune

Matériel :

Un triangle, un bol tibétain, une clochette …

En groupe :

Ce jeu est facilement transposable au groupe. Au contraire, il y aura plus de cadeaux.
Avant de le proposer, assurez-vous que les participants soient capables de jouer le jeux de la bienveillance.

On joue ?!?

Avant de commencer, chaque personne va penser (ou noter) à un compliment sincère, pour l’autre … quelque chose qu’il aime chez lui, une gratitude spéciale.

Je m’installe confortablement … je ferme les yeux, cela peut m’aider dans ce jeu.

Je vais commencer par faire attention à quelques respirations, simplement avec curiosité !

Bientôt quelqu’un va chuchoter à mon oreille un ou plusieurs cadeaux … Lorsque je vais les entendre, je vais garder les yeux fermés et observer ce qu’ils font dans mon corps … ce à quoi ils me font penser … ou bien comment je me sens lorsque je les reçois !

(offrez votre cadeau à l’enfant et laissez-le quelques instants apprécier ! Si vous lui faites plusieurs cadeaux laissez lui un peu de temps entre chacun d’entre eux)

Maintenant, lorsque je me sentirais prêts, je peux observer de nouveau quelques respirations et ouvrir, délicatement, les yeux.

Puis cela sera votre tour de recevoir vos cadeaux …

En groupe

En fonction de la taille du groupe, prévoyez le temps nécessaire pour que chacun murmure à l’oreille des volontaires …

Ne rendez pas le jeux obligatoire, donnez des exemples simples et communs pour inspirer et mettre en confiance (“j’aime bien ta coiffure, tes chaussures”, j’aime quand tu souris, tu rigoles …”). Cela peut parfois être stressant de devoir trouver des qualités aux autres. Mettez-les à l’aise et sollicitez leur bienveillance.

L’échange

Après cette pratique vous pouvez demander si l’enfant a envie de partager ce qu’il a ressenti.

Cette écoute, est un moment d’accueil de l’expérience de l’enfant simplement … si vous le questionnez, restez sur des questions ouvertes et sur son ressenti, en accueillant sans commenter : “Oh”, “Ah bon !”,”C’est intéressant” …

Qu’as-tu ressenti dans ton corps lorsque tu as reçu tes cadeaux ? Et lorsque tu en as donné ?

Quitter la version mobile